Rodonticides > DL50

DL 50 (dose létale)

Fiche technique
PDF
 
 

 Vous trouverez ci-dessous les différentes DL 50 des matières actives rodonticides. La dose létale 50 (ou DL50) est un indicateur de toxicité d'une substance s'exprimant en mg/Kg. C'est une mesure statistique qui donne le dosage causant la mort de 50 % d'une population animale donnée après vingt-quatre à quatre-vingt-seize heures de temps d'exposition.
Plus ce chiffre est petit, plus le produit est efficace.
La DL-50 d'une substance peut être très variable selon l'animal test, le mode d'introduction dans l'organisme, les conditions extérieures, le solvant utilisé, l'existence d'un antidote et même le sexe de l'animal.


SOURIS :

  Chlorophacinone Bromadiolone Difénacoum Diféthialone Brodifacoum
Teneur dans l’appât 0.005% 0.005% 0.005% 0.0025% 0.004%-0.001%
DL50 souris 3.15 mg/Kg 1.75 mg/Kg 0.8 mg/Kg 1.9 mg/Kg 0.4 mg/Kg
DL50 souris moyenne 15 g 0.047 mg 0.026 mg 0.012 mg 0.028 mg 0.006 mg
Q d’appât (théorique) 1 ingestion 0.94 g 0.52 g 0.24 g 1.12 g 0.12 g - 0.6 g

 
RATS :

  Chlorophacinone Bromadiolone Difénacoum Diféthialone Brodifacoum
Teneur dans l’appât 0.005% 0.005% 0.005% 0.0025% 0.004%-0.001%
DL50 rat 3.15 mg/Kg 1.15 mg/Kg 1.8 mg/Kg 0.55mg/Kg 0.53 mg/Kg
DL50 rat moyen 350 g 1.10 mg 0.40 mg 0.63 mg 0.19 mg 0.18 mg
Q d’appât (théorique) 1 ingestion 22 g 8 g 12.6 g 7.6 g 3.6 g - 18 g

 En fait, concrètement au sein de votre lutte contre les rongeurs, ces DL 50 ne sont pas explicites. Les rongeurs ont besoin de consommer durant plusieurs jours pour s'intoxiquer mortellement. Cela est d'autant plus vrai qu'ils sont moins liposolubles. Qui dit liposolubilité dit fixation plus importante dans le foie et moins d'élimination par les fèces et l'urine.
 

Prenons un exemple : Ainsi, le chlorophacinone est peu liposoluble, par rapport au brodifacoum. Et une bonne partie de l'ingestion journalière est éliminée telle quelle.
 

Il est donc nécessaire de traiter plusieurs jours pour accumuler assez de résidus dans le foie et installer l'action anticoagulante. Théoriquement, il suffirait qu'une souris consomme environ 1g d'appât à 0,005% de chlorophacinone pour mourir. Mais en fait, il en faudra nettement plus : 3 à 5g selon les individus. Ceci dit, ce calcul est basé sur une DL50 souris de 3,15 mg/kg. Or il s’agit de celle du surmulot : la DL50 souris n'ayant jamais été faite. En général, la souris est nettement moins sensible que le surmulot. Il ne faut pas oublier non plus que les molécules de base des anticoagulants ont des toxicités différentes : Le brome (du brodifacoum) est plus toxique que le soufre (de la difethialone). Et le souffre est lui-même plus toxique que le chlore (de la chlorophacinone), ce qui vient perturber l'ordonnancement.
 

CONCLUSION : TRAITER EN CONTINUE ET RENOUVELER REGULIEREMENT VOS PRODUITS RODONTICIDES UNE FOIS POSE

 
Utilisez les biocides avec précautions. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant les produits.
SOFAR France - ZA du Drevers – BP2 – 29190 PLEYBEN - Tel. : 02 98 26 61 81 - Fax : 02 98 26 67 88 - E-mail : sofar.france@wanadoo.fr
Faites intervenir un professionnel | Contactez-nous | Plan du site | Mentions légales